Archives de catégorie :  Le syndicat

Résultats des élections au conseil syndical de la Ligue

 

Les résultats de l’élection au Conseil syndical de la Ligue des auteurs professionnels organisée en ligne sont connus depuis ce matin.

Les membres élus ou réélus sont :

  • Jolan Bertrand
  • Lydie Blaizot
  • Manu Causse
  • Mélanie De Coster
  • Sophie Dieuaide
  • Hélène Duffau
  • Mélanie Launay
  • Dominique Lepape
  • Frédérique Le Romancer
  • Justine Niogret

Le conseil syndical de la Ligue leur souhaite la bienvenue et les félicite pour leur élection ! Ils et elles rejoindront celles et ceux qui ont reçu mandat l’année dernière :

  • Denis Bajram
  • Thomas Fouchault
  • Frédéric Maupomé
  • Elisa Villebrun

Nous remercions chaleureusement tous les candidats d’avoir participé à cette élection et souhaiterions inviter à nouveau tous les membres à s’investir auprès de nos équipes pour continuer à défendre les intérêts moraux et matériels liés à notre profession.

Les sujets sont nombreux, alors n’hésitez pas à nous proposer vos services, la Ligue a besoin de votre aide !

Nous vous donnons rendez-vous le jeudi 16 juin 2022 pour notre assemblée générale, qui se tiendra à 17h en live sur notre chaîne YouTube.

Assemblée générale de la Ligue : 16 juin 2022 à 17h !

 

Chères adhérentes, chers adhérents,
Nous vous invitons à bloquer dans vos agendas la date du jeudi 16 juin 2022 ! Notre assemblée générale se tiendra en live à partir de 17h.
Au vu des circonstances sanitaires encore particulières et pour rendre cet événement le plus inclusif possible, notre assemblée aura lieu en ligne, de manière à permettre à toutes et tous d’y participer.
Rdv sur notre chaine YouTube ! Vous pourrez communiquer via un espace de discussion prévu à cet effet.
Merci de votre présence,
L’équipe de la Ligue

Les résultats de l’hackathon organisé à Rennes !

 

En partenariat avec l’ADAGP et les JUSPl, la Ligue des auteurs professionnels a organisé avec plusieurs acteurs bretons dont l’Institut du travail de l’Université Rennes 2 un second hackathon, lequel a eu lieu à Rennes les vendredi 25 et samedi 26 février dans les locaux de l’Université Rennes 2 sur le thème « Statut et droits des autrices et des auteurs ».

Contraction de « hack » et de « Marathon », un « hackathon » est un rassemblement de plusieurs professions qui, dans un laps de temps limité, élaborent des propositions et des applications innovantes sur des sujets précis.

Pendant 24 heures, une trentaine d’acteurs de la création et de la diffusion, issus des différentes filières culturelles (livre, spectacle vivant, audiovisuel, arts plastiques), se sont réunis pour réfléchir et agir sur le statut des auteurs et autrices, impactés par la crise sanitaire. Artistes-auteurs et autrices, éditeurs, diffuseurs, ainsi que des partenaires (OGC, URSSAF, Maison des Artistes…), mais aussi administratifs, avocats, juristes, universitaires de différentes spécialités ont participé à cet événement.

Des demandes ont émergé : il faut aider l’ensemble des acteurs du monde culturel à comprendre le régime social des artistes-auteurs et autrices, respecter leurs droits et lutter contre un problème majeur : le non-recours aux droits sociaux, en créant des outils pour simplifier les démarches administratives et juridiques.

Cet évènement a été l’occasion historique de réfléchir sur l’encadrement contractuel du travail de création. Souvent invisibilisé, celui-ci n’est ni encadré, ni rémunéré. Nos équipes vous proposent les résultats de leurs ateliers :
  • Un outil de facturation à destination des droits des autrices et des auteurs (Atelier 1) ;
  • Une charte d’engagements (Atelier 2) ;
  • La rédaction d’un contrat équitable encadrant le travail de création (Atelier 3).

Nos résultats ont été restitués en séance publique, les voici publiés :

Atelier 1 – Outil de facturation

Atelier 2 – Charte d’engagement

Atelier 3 – Rédaction d’un contrat de création équitable

 

Nous reviendrons sur ces résultats prochainement en vue de vous les présenter de manière plus développée !

L’équipe de la Ligue

Vos candidates et candidats aux élections syndicales

Du 27 mai au 7 juin 2022, les adhérents et adhérentes de la Ligue des Auteurs professionnels auront l’occasion de voter pour élire le prochain conseil syndical de la Ligue.

Ce sont 10 postes de conseillers syndicaux qui s’ouvrent aux 10 candidates et candidats qui se présentent pour rejoindre le conseil syndical.

En attendant l’ouverture des votes le 27 mai, vous pouvez découvrir ici leurs portraits :

 

Jolan Bertrand

Lydie Blaizot

Manu Causse

Mélanie De Coster

Sophie Dieuaide

Hélène Duffau

Mélanie Launay

Dominique Lepape

Frédérique Le Romancer

 

Justine Niogret

Annonce des élections du Conseil syndical – Appel à candidatures


Au cours de l’année 2021, la Ligue des auteurs professionnels a…

  • rencontré journalistes, politiques et personnalités pour communiquer, informer et sensibiliser sur le statut des artistes-auteurs et autrices
  • accompagné ses adhérents et adhérentes et l’ensemble des auteurs aussi bien par le conseil individuel que par le biais d’ateliers, d’interventions dans des salons et des web émissions
  • assisté bénévolement les organismes chargés de gérer les conséquences de la crise sanitaire et les effets catastrophiques de la fusion Agessa/Urssaf
  • négocié avec les éditeurs et les pouvoirs publics pour tenter d’améliorer les droits et les conditions de rémunération des autrices et auteurs
  • lancé des procédures et obtenu plusieurs décisions juridiques d’importance au nom des auteurs (représentativité, directive européenne, retraites Agessa…)
  • imaginé des pratiques plus éthiques, professionnelles et justes en commençant le développement d’un moteur de recherches et d’un outil de facturation pour l’ensemble des artistes auteurs et leurs diffuseurs et en élaborant une charte d’engagement et un contrat juridique pour encadrer le travail de création
  • fait encore plein d’autres choses trop longues à résumer ici.

Le tout a représenté des milliers d’heures de travail, de réunions, de concertations (voire d’engueulades), de doutes, de désespoir parfois, ainsi que des quantités astronomiques d’énergie, d’engagement et d’enthousiasme.

Pour commencer 2022, la Ligue prépare ses prochaines élections ; elle cherche de nouvelles subventions de fonctionnement et vise à rassembler les forces vives pour imaginer l’avenir, faire respecter nos droits et en conquérir de nouveaux.

Autrice, auteur, la Ligue a besoin de toi. Adhère, réadhère, fais adhérer, parle de nous, renseigne-toi, engage-toi, rejoins-nous. C’est la seule façon de faire avancer la cause des autrices et auteurs et, au-delà, la culture, la littérature et les arts.


Les dates à retenir

Jusqu’au vendredi 13 mai 2022, minuit

Dépôt des candidatures

Lundi 16 mai 2022

Mise en ligne des candidatures

Du vendredi 27 mai et le mardi 7 juin 2022, minuit

Vote en ligne des adhérents à jour de leur cotisation

Mercredi 8 juin 2022

Proclamation des résultats


Se présenter au conseil, pourquoi, comment

Vous souhaitez vous engager pour faire bouger les lignes ? Vous souhaitez aider à la sauvegarde de nos métiers ? C’est le moment !

La tâche qui attend la Ligue en 2022 est des plus importantes compte tenu des nombreux dossiers qui ne sont pas encore réglés et des élections présidentielles et législatives.

Autrices, auteurs, nous avons besoin de vous pour poursuivre ce travail de longue haleine, garantie que nous puissions avoir voix au chapitre pour amorcer les changements nécessaires de demain et vous appelons à candidater jusqu’au 13 mai 2022 !

À cette occasion, le conseil syndical sera en partie renouvelé, comme l’indiquent les statuts qui ont été soumis à votre vote l’année dernière.

C’est le moment de rejoindre nos rangs, pour s’emparer des dossiers de votre choix, selon vos envies et vos champs d’expertise – communication, social, informatique, rémunération, etc. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, et chacun peut trouver sa place.

Comment postuler au Conseil syndical ?

Envoyez un mail à l’adresse direction[a]ligue.auteurs.pro avec :

  • Une courte lettre d’une page maximum pour expliquer votre engagement (2500 signes espaces comprises maximum)
  • Une photo

Vos documents seront publiés en ligne pour présenter votre candidature. Ils constitueront, en quelque sorte, votre tract électoral.

Date limite d’envoi : Vendredi 13 mai 2022, minuit.

Le lundi 16 mai, les candidatures seront en ligne sur votre espace adhérent, vous permettant alors de voter entre le 27 mai et le 7 juin 2022 pour vos candidats et candidates préférées et ainsi de choisir vos représentants.

Si vous n’êtes pas à jour de votre cotisation, vous pourrez bien sûr la régler en ligne juste avant de voter.

Membres de la Ligue, nous vous attendons nombreux !

Avec la Ligue, sortons-nous les droits !

 

Au cours de l’année 2021, la Ligue des auteurs professionnels a…

A[ ] rencontré journalistes, politiques et personnalités pour communiquer, informer et sensibiliser sur le statut des AA

B[ ] accompagné ses adhérent.es et l’ensemble des auteurs aussi bien par le conseil individuel que par le biais d’ateliers, d’interventions dans des salons et des web émissions

C[ ] assisté bénévolement les organismes chargés de gérer les conséquences de la crise sanitaire et les effets catastrophiques de la fusion Agessa/Urssaf

D[ ] négocié avec les éditeurs et les pouvoirs publics pour tenter d’améliorer les droits et les conditions de rémunération des autrices et auteurs

E[] lancé des procédures et obtenu plusieurs décisions juridiques d’importance au nom des auteurs (représentativité, directive européenne, retraites Agessa…)

F[ ] imaginé des pratiques plus éthiques, professionnelles et justes en initiant un moteur de recherches, un outil de facturation pour l’ensemble des artistes auteurs et leurs diffuseurs, une charte d’engagement et un contrat juridique pour encadrer le travail de création

G[ ] fait plein d’autres trucs.

H[X] L’ENSEMBLE DES RÉPONSES CI-DESSUS

Le tout a représenté des milliers d’heures de travail, de réunions, de concertations – voire d’engueulades -, de doutes, de désespoir parfois, ainsi que des quantités astronomiques d’énergie, d’engagement et d’enthousiasme.

Pour commencer 2022, la Ligue prépare ses prochaines élections ; elle cherche de nouvelles subventions de fonctionnement et vise à rassembler les forces vives pour imaginer l’avenir, faire respecter nos droits et en conquérir de nouveaux.

Autrice, auteur, la Ligue a besoin de toi. Adhère, réadhère, fais adhérer, parle de nous, renseigne-toi, engage-toi, rejoins-nous. C’est la seule façon de faire avancer la cause des autrices et auteurs et, au-delà, la culture, la littérature et les arts.

AVEC LA LIGUE, SORTONS-NOUS LES DROITS !

 

Ateliers de la Ligue : négocier son contrat d’édition

 

Cet atelier s’adresse aux auteurs et autrices qui envisagent de négocier ou renégocier un contrat d’édition. Elle alterne apports théoriques (droits d’auteur, points de discussion, connaissance du marché…) et des mises en situations pratiques sur-mesure recréées pour l’occasion.

Lieu : En visioconférence le 16 février 2022 de 9h30 à 17h.

Objectifs :

  • Acquérir une bonne connaissance du contexte :
    • marché du livre : aspects juridiques de la propriété intellectuelle avec des exemples concrets de points négociables (clauses, droits cédés, résiliation…)
    • méthodes de négociations courantes auxquels sont généralement formés vos interlocuteurs
  • Anticiper, connaître et utiliser vos points forts et vos faiblesses
  • Partager et échanger vos expériences avec vos pairs
  • Développer vos compétences en expérimentant vos propres situations de négociation (dans un contexte bienveillant et formateur).

Participation : 15 personnes maximum. Inscription gratuite, mais obligatoire.

Apports théoriques : L’interactivité est privilégiée (questions-réponses, partage d’expérience) ; Etude, analyse et critique de contrat existants : à partir de cas existants produire une analyse juridique succincte pour prendre conscience des conséquences attachées à certaines clauses contractuelles ; Simulation : Les mises en situation peuvent être inspirées d’expériences vécues et recueillies en amont par les formateurs).

Les différents apports seront restitués et revus lors du débriefing qui permet l’intégration, le renforcement et la mise en œuvre de nouvelles compétences.

Description détaillée : La relation qui lie les auteurs et autrices à leurs éditeurs et éditrices est conçue au sein du Code de la propriété intellectuelle (CPI) comme naturellement déséquilibrée. Les auteurs et autrices sont donc les “parties faibles” du contrat, ils se doivent de connaître certaines règles issues du CPI qui renforcent la protection de leurs intérêts.

En dépit de cet arsenal juridique, on constate globalement une absence de négociation pour la très grande majorité des autrices et auteurs. Ces derniers sont souvent signataires d’un contrat sans avoir négocié les principales clauses, lesquelles sont parfois inéquitables, voire illégales. Et pourtant, du point de vue juridique, le contrat d’édition est un contrat de “gré à gré”, en principe : tant qu’il n’est pas signé, il peut être discuté, négocié et amendé !

La discussion avec le diffuseur est d’abord une négociation en vue d’un accord commercial bien qu’elle concerne un objet émotionnellement très investi par son auteur (l’œuvre) et mobilise des représentations chargées (place de l’argent, valorisation et reconnaissance de l’œuvre, image de l’artiste etc.). Ainsi, le poids des rapports de pouvoir, la relation particulière de l’artiste à son œuvre, à son activité créatrice (et à tout ce qui peut en être fait) et les enjeux affectifs et économique de la relation avec le diffuseur sont des éléments à prendre en ligne de compte en amont et au moment de la négociation sous peine de manquer une occasion avec des conséquences à long voire très long terme !

Dans ce contexte, la discussion n’est jamais une simple formalité commerciale ; dès lors, discuter et amender son contrat est plus facile à dire qu’à faire… Dans les faits, les auteurs et autrices témoignent souvent de points de réserve formulés par leurs cocontractants, de pressions implicites ou explicites les empêchant de discuter et de négocier à fortiori certaines clauses.

La méthode proposée permet de recréer ces situations complexes dans un cadre formateur et sécurisant. C’est l’occasion d’expérimenter et de mettre en œuvre vos propres méthodes, d’éprouver vos limites comme vos points forts ; ceci sous le regard bienveillant de pairs confrontés aux mêmes problématiques…

En somme, la double approche théorique et pratique (juridique, psycho sociologique, expérientielle) est au cœur de la démarche. Prenons le temps d’y réfléchir ensemble afin d’aborder ces rencontres avec les diffuseurs et de vous y préparer au mieux.

 

Afin d’en faciliter l’organisation, nous vous prions de bien vouloir vous inscrire en nous envoyant un message via le formulaire de contact.

 

Auteurs & Autrices du livre : vos voix comptent !

ADHÉREZ ou RÉADHÉREZ à la Ligue des auteurs professionnels


En septembre 2018, un groupe composé de plusieurs dizaines d’auteurs et autrices et d’organisations professionnelles se sont réunis pour créer la Ligue des auteurs professionnels.

Trois ans et des milliers d’adhésions plus tard, la Ligue des auteurs est devenue un syndicat. Des dizaines de bénévoles se sont relayés au fil des ans pour faire grandir cette structure dont les auteurs et autrices ont grandement besoin.

Statut des auteurs et autrices en constante dégradation, réformes mortifères, dysfonctionnements des institutions en charge de la gestion de nos droits, pandémie,… de nombreux défis se posent quotidiennement aux équipes de la Ligue.

En réaction, la Ligue a œuvré pour offrir des solutions aux auteurs et autrices, défendre nos droits et proposer des réformes d’avenir, épaulée par des permanents aux compétences juridiques et sociales solides.

Pourtant, les défis qui se profilent à l’horizon 2022 vont nous mettre à l’épreuve plus que jamais. Une année présidentielle dont nous espérons tirer profit, à travers nos 30 propositions pour offrir un avenir à la création et permettre aux artistes-auteurs et autrices d’accéder à un statut professionnel :

Vous avez déjà entendu : « Finalement, ce livre sur le mouflon de Corse pour les 8-10 ans que je t’ai commandé et que tu as écrit, on ne va pas le faire. Mais tu peux toujours essayer de le replacer ailleurs. Sans rancune, hein ? »

Axe I : Protéger le travail de création

Vous avez déjà entendu : « Dans ce contrat, je te propose de nous céder l’ensemble de tes droits d’auteurs jusqu’à 70 ans après ta mort, en échange de 3% de droits d’auteur. Mais si, c’est normal. »

Axe II : Renforcer la protection des artistes-auteurs et autrices dans leurs relations contractuelles

Vous avez déjà entendu : « Nous avons décidé que le mieux pour vous, c’était de faire comme ça. Comment ça, on ne vous a pas demandé votre avis ? »

Axe III : Encadrer le dialogue social et défendre le statut professionnel

Vous avez déjà entendu : « Votre dossier de demande d’indemnités maternité avance bien. La naissance est prévue pour quand ? Il y a 6 mois ? Vous avez accouché prématurément, dites-moi ! »

Axe IV : Renforcer la protection sociale et le régime fiscal

Vous avez déjà entendu : « Alors on a une enveloppe pour les éditeurs, pour les libraires, pour les manifestations… Pour les auteurs ? Comment ça pour les auteurs ? »

→ Axe V : Soutenir et renforcer les politiques publiques

 

C’est pourquoi aujourd’hui, nous en appelons à tous les auteurs et autrices du livre : vos voix comptent ! Pour les faire entendre, rejoignez-nous !

L’adhésion à la Ligue est ouverte à tout auteur francophone ayant publié au moins un livre. Ce livre doit avoir été déclaré au dépôt légal de la BnF et/ou posséder un ISBN francophone. Le nom de l’auteur doit être sur la couverture, ou sur la page titre pour les traducteurs, illustrateurs, coloristes. La Ligue accueille les auteurs auto-édités s’ils ont déclaré leurs livres au dépôt légal.

La cotisation est fixée à 15 euros pour un an à partir du paiement. L’ensemble du processus d’adhésion vous prendra moins de 5 minutes en remplissant un unique formulaire en ligne, avec règlement de votre cotisation via PayPal ou carte bancaire.

Ensemble, nous pouvons porter toutes nos voix, celles des artistes-auteurs et autrices, auprès des pouvoirs publics, des autres organisations professionnelles, des organismes de gestion collective, de nos organismes de sécurité sociale, des autres branches professionnelles du secteur du livre… et bien plus encore. Alors, adhérez ou réadhérez !

Un nouveau bureau pour la Ligue

Organisée le 2 avril dernier, son assemblée générale a permis de revenir sur une année particulière, marquée à la fois par une crise sanitaire et économique sans précédent, une transition Agessa/MDA vers l’Urssaf Limousin qui a été source de nombreuses complications et la publication d’un rapport fort prometteur – L’auteur et l’acte de création de Bruno Racine – enterré récemment par le gouvernement actuellement en place.

Face à ces multiples crises, la Ligue s’est investie sans relâche dans la défense des droits et intérêts moraux et matériels des adhérents et adhérentes qu’elle représente. De par sa structure hybride oscillant entre fédération et organisation professionnelle, la Ligue a exploré de nombreuses modalités d’actions et de réflexions depuis deux ans.

Elle est devenue aujourd’hui un syndicat avec pour objet exclusif la défense des intérêts d’une profession, car c’est bien ce que nous formons, une profession.

Comme le prévoient les nouveaux statuts de la Ligue, son Conseil syndical a procédé à la désignation du Bureau. Il a le plaisir d’annoncer l’élection de Frédéric Maupomé au poste de Secrétaire général et de Thomas Fouchault au poste de Trésorier.

Un nouveau secrétaire général

Frédéric Maupomé est né en 1974 à Bordeaux. Il a poursuivi des études de mathématiques et a été un temps professeur, avant de se lancer professionnellement dans l’écriture en 2004, aux côtés de l’illustrateur Stéphane Sénégas, avec qui il se lance dans la bande dessinée en 2011. En 2015, il publie avec Dawid la série “Supers”, pour laquelle ils recevront le prestigieux prix jeunesse ACBD. En 2017, il lance sa nouvelle série “Sixtine” avec Aude Soleihac. En parallèle, il écrit pour le spectacle vivant et l’animation. Ses ouvrages sont traduits dans une dizaine de pays. Il vit actuellement à Toulouse avec sa femme, ses deux enfants et son piano.

Je suis membre de la Ligue depuis sa création, et engagé depuis des années pour la défense et l’information des auteurs. J’ai commencé à m’intéresser aux méandres de notre régime de manière très égoïste, en cherchant à voir si je déclarais comme il fallait mes revenus, s’il n’y avait pas quelque chose que j’avais raté…

Et non seulement, je me suis rendu compte que je ne déclarais pas correctement, mais encore que les conseils qu’on m’avait donnés pendant des années étaient, plus qu’invalides, carrément dangereux. A force de fouiller j’ai réalisé que le souci était profond, que ce n’était pas seulement une question de déclaration dans telle ou telle case, mais qu’il y avait bien un problème systémique dans le rapport qu’ont les institutions avec les auteurs : qui parle pour nous, qui négocie pour notre compte, qui est considéré par le ministère, par le SNE comme représentatif des auteurs.

En participant aux réunions de concertation avec le ministère de la Culture, j’ai pu entrevoir un peu mieux le fonctionnement du système et me rendre compte de première main à quel point le défaut de représentativité dont nous souffrons, ajouté au mépris dans lequel nous tient une bonne partie de nos interlocuteurs (après tout, qui sommes-nous pour savoir ce qui serait le mieux pour nous ?) est un problème crucial. C’est pour cette raison que je souhaite mettre mon mandat au service de l’organisation d’élections professionnelles, de la définition d’un véritable dialogue social dans notre profession, et de la reconnaissance d’un simple fait : nous sommes des travailleurs, et devrions avoir des droits et un accès à une protection sociale fonctionnelle.

Un nouveau trésorier

Né en 1991, Thomas Fouchault est auteur de littératures de l’imaginaire. Franco-finlandais, diplômé de Sciences Po Paris et de l’université Waseda de Tokyo, il évolue dans un environnement multiculturel qui souligne l’importance de la coopération entre institutions, citoyens et corps professionnels pour s’adapter aux évolutions de la société. Il est aujourd’hui installé à Lyon et alloue la moitié de son temps de travail à la création artistique.

Frappé par le déséquilibre des rapports de force et du partage de la valeur dans l’industrie du livre, j’ai rejoint la Ligue des Auteurs Professionnels en 2019 pour défendre les conditions d’exercice des artistes-auteurs. Désormais membre du Bureau, je compte m’investir pour faire évoluer les représentations et le cadre réglementaire, afin que les artistes-auteurs et autrices puissent vivre dignement de leur travail avec un véritable statut professionnel.

Résultats du référendum et appel à candidatures

Chers adhérents et adhérentes,

Le conseil d’administration tient à vous remercier de votre mobilisation durant cet important référendum. C’est désormais officiel : la Ligue, autrefois organisation professionnelle mêlant collectif d’auteurs et autrices et associations, devient un syndicat ! Nous continuerons bien évidemment à travailler au plus proche de la Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse et des États Généraux de la BD, nos membres fondateurs, mais aussi de toutes les structures avec lesquelles nous avons créé des synergies autour d’un objectif commun : la reconnaissance d’un véritable statut professionnel.

Concernant le montant de la cotisation, les résultats sont plus contrastés. Si les votes sont majoritairement en faveur d’un montant à 20 euros, nous savons que beaucoup de nos adhérents et adhérentes ont des revenus très impactés par la crise sociale profonde que nous traversons. Le conseil d’administration a donc décidé de trancher en faveur d’un montant de 15 euros annuel. Il sera possible pour celles et ceux en ayant les moyens de cotiser davantage. Cette cotisation permettra de financer les activités du syndicat, notre travail d’information mais aussi l’ouverture de permanences juridiques et la mise en place d’actions juridiques. L’objectif premier de la Ligue sera toujours la défense collective de nos intérêts professionnels.

Résultats des votes

Transformation en syndicat

Taux de participation de 44,28%

  • 93,59% des adhérents et adhérentes se prononcent favorables à la transformation de la Ligue en un syndicat.
  • 2,96% contre
  • 3,45% d’abstention

Montant de la cotisation

Taux de participation de 44,14%

  • 46,86% pour 20 euros
  • 33,33% pour 15 euros
  • 15,51% pour 10 euros
  • 4,29% d’abstention

Assemblée générale

Initialement prévue au 26 mars 2021, notre assemblée générale se tiendra finalement le 2 avril 2021 à 14h. La Charte des auteurs et illustrateurs jeunesse ayant fixé son assemblée générale le même jour, nous avons préféré que nos membres communs puissent accéder aux deux assemblées.

En tant que membre de la Ligue, veuillez considérer ce bulletin comme une convocation à cette assemblée générale.

Au vu des circonstances sanitaires très particulières, nous ne pouvons malheureusement pas tenir cette assemblée en présentiel. Elle aura donc lieu en ligne, de manière à permettre à toutes et tous d’y participer.

Le 2 avril 2021 dans la matinée, vous recevrez par mail le lien qui vous permettra de vous connecter à 14h à l’AG de la Ligue.

Nous vous prions de trouver ci-joint l’ordre du jour de l’AG du 2 avril 2021

  • Bilan 2020 : Rapport Racine / crise sanitaire / transition Urssaf
  • Rapport moral et rapport d’activité
    • Hackathon
    • Encadrement de la Commande
    • Web-émission “Artistes-auteurs : un statut !”
    • Relation adhérent(e)s et Permanence juridique
  • Objectifs à l’avenir :
    • Ressources informatiques
    • Ateliers de la Ligue
    • Représentation et représentativité
    • Perspectives des élections présidentielles
  • Questions des adhérent(e)s
    • Positionnement de la Ligue sur la preuve à donner en matière d’originalité
    • Elargissement du champ d’action de la Ligue à l’édition digitale de type webtoon ?
    • Informations les trimestres validés au titre de 2019 et transmissions aux caisses de retraite.

Actuellement, nous avons reçu une demande d’ajout de questions à l’ordre du jour. Vous pouvez toutes et tous nous envoyer vos questions via le formulaire de contact.

Appel à candidature

Vous souhaitez vous engager pour faire bouger les lignes ? Vous souhaitez aider à la sauvegarde de nos métiers ? C’est le moment !

La tâche qui attend la Ligue en 2021 est des plus importantes compte tenu des annonces de l’État qui nous montrent la puissance des lobbies à l’œuvre pour empêcher les auteurs et autrices d’obtenir des avancées dans la loi. L’urgence n’a pourtant jamais été aussi grande d’améliorer la situation économique, sociale et administrative des auteurs et autrices. La tâche est lourde, car rappelons-le, l’équipe de la Ligue est bénévole et composée de vos pairs. Nous avons depuis cette année recruté une directrice à mi-temps, Stéphanie Le Cam, et avons du pain sur la planche pour consolider notre syndicat.

Autrices, auteurs, nous avons besoin de vous pour poursuivre ce travail de longue haleine, garantie que nous puissions avoir voix au chapitre pour amorcer les changements nécessaires de demain et vous appelons à candidater jusqu’au 9 avril 2021 !

À cette occasion, le conseil syndical sera en partie renouvelé, comme l’indiquent les statuts qui ont été soumis à votre vote.

C’est le moment de rejoindre nos rangs, pour s’emparer des dossiers de votre choix, selon vos envies et vos champs d’expertise – communication, social, informatique, rémunération, etc. Toutes les bonnes volontés sont les bienvenues, et chacun peut trouver sa place.

Comment postuler au Conseil syndical ?

Envoyez via le formulaire de contact :

  • Une courte lettre d’une page maximum pour expliquer votre engagement (2500 signes espaces comprises maximum)
  • Une photo

Date limite d’envoi : Vendredi 9 avril, minuit

Dès réception, les candidatures seront en ligne sur votre espace adhérent, vous permettant alors de voter entre le 12 et le 26 avril pour vos candidats et candidates et ainsi de choisir vos représentants.

Membres de la Ligue, nous vous attendons nombreux !