Samantha Bailly redevient présidente de la Ligue

Denis Bajram a demandé à quitter la présidence de la Ligue pour des raisons personnelles. C’est Samantha Bailly qui reprend donc la fonction. L’occasion de faire un point sur la nécessité de s’engager aujourd’hui.

La Ligue des auteurs professionnelles frappe haut et fort depuis qu’elle existe, et certains semblent en déduire que nous sommes des professionnels de la défense des auteurs et autrices. Mais il faut bien réaliser que les dirigeants et les actifs de la Ligue sont tous des bénévoles. Nous ne recevons aucune indemnité pour un travail qui pour certains finit pourtant par nous occuper plusieurs jours par semaine. À l’inverse, nous recevons des coups de toute part, à commencer de ceux qui tirent aujourd’hui profit du manque de protections des auteurs et autrices et qui  voudraient, bien sûr, que rien ne change.

Épuisé, le président de la Ligue, Denis Bajram, a dû admettre que sa santé lui imposait de se retirer de l’action syndicale. Dans un long message que nous vous invitons à lire, il explique son engagement depuis les années 90, en particulier via la fondation et l’animation de l’adaBD, du SNAC BD, des États généraux de la Bande Dessinée et de la Ligue des auteurs professionnels. S’il ne cache pas la dureté de la tâche, voire la violence qu’il a parfois subit, il termine son message par un appel pressant à s’engager pour tous les auteurs et autrices :

Enfin, et surtout, ne déduisez pas de mon retrait qu’il ne faut pas vous engager, bien au contraire ! C’est le moment ou jamais de venir non seulement me remplacer, mais d’aller renforcer vos organisations. La Ligue des auteurs professionnels est votre force de frappe dans la lutte globale des auteurs et autrices. En apprenant mon retrait, certains risquent d’avoir envie de sabrer le champagne, j’espère que vous allez leur donner tort en vous engageant nombreux. Adhérez à la Ligue si ce n’est déjà fait ! Devenez bénévoles ! Aujourd’hui, nous avons le rapport Bruno Racine sur lequel nous appuyer, il va falloir le défendre bec et ongle et l’emmener le plus loin possible. Les deux prochaines années de cette législature sont donc un moment clef de notre histoire. Je compte sur vous pour ne pas le manquer.

Le conseil d’administration de la Ligue des auteurs professionnels a donc pris acte de la démission de Denis du poste de président et a élu Samantha Bailly à la place. Elle retrouve ainsi le poste qu’elle avait à la création de la Ligue.

Nous remercions Denis pour tout le travail accompli. Nous le remercions aussi d’avoir accepté de rester au conseil d’administration à titre d’expert, afin de faire profiter aux autres administrateurs et à tous les bénévoles de sa connaissance des dossiers ainsi que de son expérience. La Ligue remercie aussi Samantha Bailly d’avoir accepté de redevenir présidente.

Comme le dit Denis dans son message, auteurs,  autrices, nous sommes à un moment clef de notre histoire. C’est le moment de s’engager, d’adhérer à la Ligue si ce n’est déjà fait et d’aller plus loin pour tous ceux qui le peuvent.

Assemblée générale des auteurs et autrices de BD lors du dernier festival d’Angoulême. Samantha Bailly et Denis Bajram y ont expliqué les enjeux du rapport Bruno Racine.